Lina

 

Une belle histoire 

J'ai toujours été fascinée par la beauté des chats, sans penser qu'un jour je réaliserais le rêve d'en avoir un. Je me contentais de les admirer.

Chaque été, là où je vais, il y a des tas de chats que je nourris, mais je n'ai jamais été attirée en particulier par aucun d'entre eux. Ils se ressemblaient tous.

Or, il y a 15 ans, est arrivée comme un boulet de canon, une chatte qui sortait singulièrement de l'ordinaire par son comportement assez inhabituel et comique. Elle était belle, elle avait de grands yeux verts, et son pelage était multicolore ( roux, blanc et noir),et magnifiquement réparti sur son visage et sur son corps. Son ventre et ses pattes étaient tout blancs et d'une douceur infinie ! Elle est toujours restée aussi belle et mince malgré son âge !

     

J'ai eu un coup de foudre pour elle, pour ses facéties, l'originalité de son comportement: elle ne pensait qu'à s'amuser et à faire des farces. Elle a  toujours été aussi joueuse, elle aimait jouer à cache-cache, à trappe-trappe...........

J'ai eu la chance d'être choisie par elle aussi, car sa mère étant en train de la sevrer, c'est auprès de moi qu'elle recherchait un peu de tendresse.

Or le moment du départ approchant, je me demandais si je la ramènerais avec moi. N'arrivant pas à me décider, je suis repartie sans mon Trésor.

Pourtant, de retour chez moi, cette petite peluche me manquait beaucoup trop, et il a fallu que je fasse 800 kilomètres aller-retour dans l'espoir de la retrouver et de la ramener à la maison. Je n'avais qu'un weekend pour espérer la retrouver, et j'ai eu la chance que cela arrive ! 

      

Je l'ai donc "enlevée", car c'est avec un serrement au coeur que j'ai vu sa mère sur notre terrasse, semblant nous regarder d'un air accusateur alors que nous nous apprêtions à partir.

De quel droit ai-je fait cela? Je ne pouvais pas supporter l'idée qu'elle mourrait (tous les chats errants meurent de faim et de froid pendant l'hiver).

Lina, c'est le  joli nom que je lui ai donné, a eu beaucoup de mal à s'adapter à la vie dans un appartement, elle si éprise de liberté. Mais cette sauvageonne s'est assagie grâce à l'amour de sa nouvelle mère.

Toutefois, voici le poème qu'elle a écrit pour se plaindre de son sort !:

LA CAPTIVE (écrit en 2000)

J'étais libre et légère,

Dans le vierge espace sans limite,

Sans contraintes et sans bornes,

Voir l'aube s'éveiller,

Me rouler dans la Terre

Pour ne faire qu'un avec Elle!

Respirer toutes les fragrances de la Terre

Jusqu'à s'étourdir de bonheur,

D'enchantement.

M'étendre langoureusement,

Dangereusement, délicieusement,

Aux brûlants rayons du Soleil. 

J'humais les parfums de la vie

Enivrée par les senteurs embaumées du soir,

De l'exquise Nature. 

La nuit pénétrer tous ses mystères! 

C'est à la Terre que j'appartiens

A jamais !

Je fais partie de cette Nature sauvage

Dans laquelle je suis née

Et à laquelle tu m'arraches !

De quel droit m'empêches-tu

De vivre à ma guise? 

Tout l'amour du monde peut-il remplacer cela?

 

C'est bizarre, je viens de réaliser la correspondance entre le prénom de mon chat et mon goût pour la Line Dance. Drôle de coîncidence !

Lina était une véritable épicurienne. Elle savait exactement à quelle heure le soleil arrivait sur le canapé, et à l'heure dite, elle se plaçait au meilleur endroit pour profiter de la chaleur du soleil. Gare à celui qui avait l'audace et le toupet d'usurper SA place. Elle s'approchait de lui et lui faisait comprendre qu'il devait s'en aller en vitesse. Elle se lovait avec délice sur la couette, elle recherchait les coins les plus moelleux.

 

Elle détestait que je téléphone ou que je sois à l'ordinateur. Elle se plaçait alors devant l'écran et me regardait dans les yeux pour me signifier qu'elle était bien plus importante que tout ça.

J'aimais cette caline et coquine petite sauvageonne à la folie.

Ce qui m'attirait en elle, en plus de sa beauté irrésistible et de sa personnalité hors du commun, était cette innocence qu'elle a gardée à jamais. L'ingénuité et la candeur, qui sont l'apanage sacré de l'enfance, du temps béni de la pureté primordiale, édénique, d'avant la Connaissance et des contraintes que l'Homme s'est données en voulant égaler Dieu.


  

Commentaires (2)

1. vogot (site web) 19/05/2009

Quel animal mystérieux, venu du temps des pyramides.

Indépendant et attaché à la fois.

A ben chat alors !!!!

Je pense qu'un jour Lina finira à l'I.N.A., notre mémoire audiovisuelle.


2. Kate 20/05/2009

Ma chatte Lina EST une déesse. Je lui dis souvent qu'elle est la chatte la plus belle de tous les temps et du monde entier. Elle m'écoute attentivement,me regarde dans les yeux et elle miaule, l'air de dire: "c'est vrai?" Eh oui, c'est vrai!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×