L'Absent

Je dédie cette page à l'Absent, celui qui, par son départ, a rendu la vie insipide.......

L'absence n'est rien d'autre qu'une présence obsédante.

Eliette Abécassis

C'est l'absence de mots qui provoque les blessures incurables.

Jacques Salomé

L'enfer, c'est l'absence éternelle.

Victor Hugo

L'absence n'est-elle pas, pour qui aime, la plus certaine, la plus efficace, la plus vivace, la plus indestructible, la plus fidèle des présences ?

Marcel Proust

Son absence a envahi tout mon horizon, comme si on avait percé un trou béant dans ma poitrine...

film Twilight - Chapitre 2 : tentation

C'est souvent l'absence de l'être aimé qui nous montre à quel point on l'aime. C'est comme si une partie de nous n'était plus là; c'est un mélange de nostalgie, de tristesse, de mal-être qui nous envahit avec ce manque récurrent de l'autre faisant que nous ne sommes plus tout à fait les mêmes.

Evasion Des Sens

Il faut compenser l'absence par le souvenir. La mémoire est le miroir où nous regardons les absents.

Joseph Joubert

Qui n'a pas connu l'absence ne sait rien de l'amour.

Christian Bobin

Le  plaisir est toujours provoqué par quelque chose d'extérieur à vous, alors que la joie émane de l'intérieur. Autrement dit, la chose qui vous procure du plaisir aujourd'hui vous fera souffrir demain. Ou bien le plaisir disparaîtra et son absence vous fera souffrir.

Eckhart Tolle

Manque de chance ou de bon sens, manque de patience ou de confiance qui ont mené à ce manque de ta présence, qui ont entraîné précipitamment ton absence.

Smain Smailo

À celui qui est parti... Ta lumière scintille toujours en moi,  persistante. C'est peut être en cela que l'on se sent humain, savoir combien le temps est précieux, quand la distance me sépare de toi, ne me laissant que le vide de l'absence,  et ces souvenirs, comme des tourments, d'une vie qui passe, inexorablement.

Christophe Comte

Qui ne t’a pas connu, ne souffre pas de ton absence. Qui ne souffre pas de ton absence, ne t'aime pas. Le destin choisit qui entre dans ta vie. La vérité blesse une seule fois.... Le mensonge, à chaque fois que tu y penses.

Laure Perrette

Pas d'aile, pas d'oiseau, pas de vent, mais la nuit, rien que le battement d'une absence de bruit.

Eugène Guillevic

Lettre à l'absent

"Les plus beaux mots sont souvent ceux que l'on ne dira jamais à l'autre, ceux qu'il aurait voulu entendre, ceux qu'on aurait aimé pouvoir lui dire, comme la lettre à l'absent de Victor Hugo. Après une rupture, après la perte d'un être cher, faire le point et faire ressortir en soi ce qu'il y a de plus beau. L'absence garde le plus beau, respecte ce que l'on a apporté à l'autre et ce qu'il nous a donné également, les mauvais souvenirs n'ont pas de place ou s'appellent pardon. De l'homme qu'il est aujourd'hui un peu grâce à nous, la femme que l'on est également grâce à lui. Vouloir lui dire de ne pas se perdre et de garder les plus vécus et obtenus ensemble, de ne pas se faire d'illusions, qu'une femme comme un homme est avant tout attiré par l'extérieur, la situation ou la beauté physique, ensuite l'amour, le vrai se construit dans les phases difficiles, pas dans les moments achetés ou éblouis. C'est quand on a besoin de l'autre, que l'on comprend le sens de l'amour et le respect. Rien ne s'achète, rien ne se cache derrière un physique, encore moins l'amour. La relation commence par  l'émerveillement. Il faut du temps pour se connaître, encore plus pour se comprendre, et souvent trop tard car on attache plus d'importance aux points négatifs, à ce que l'on ne veut plus, on découvre et on apprécie au fil des ans les vraies valeurs de l'autre et ce qu'il est vraiment, d'où cette impression dans tant de séparations ou de conflits d'avoir "oublié de dire".

On sait ce que l'on veut vivre et surtout ce que l'on ne veut plus partager, notre bonheur plus fort maintenant grâce à notre passé et pas à cause.... On sait ce que l'on a reçu- le plus beau- et on se sent capable de tout dire enfin, mais il est trop tard, l'histoire est finie, la personne est partie.

Toute cette estime, cette fierté, cet amour trop tard, mais aussi les merci, restent sans réponse à jamais. On s'est tellement appris, mais jamais compris ..... et quand enfin on aurait pu, on s'est perdus..... pour toujours. Pour tout ce que je ne t'ai pas dit et que je ne te dirai plus. Apprendre à se pardonner, se respecter, s'aimer, s'écouter "autrement" sans orgueil et sans fierté.

Je préfère dire ou écrire, même sans réponse, car il vaut mieux avoir des regrets d'avoir tout dit que des remords de ne pas avoir parlé ou écrit à l'autre, comme tous les "merci", les "bonjour", les "pardon" que l'on ne sait plus dire."

Texte d'Isalajorie

L'absent

Sentiers où l’herbe se balance,
Vallons, côteaux, bois chevelus,
Pourquoi ce deuil et ce silence ?
-- Celui qui venait ne vient plus.

-- Pourquoi personne à ta fenêtre,
Et pourquoi ton jardin sans fleurs?
Ô maison, où donc est ton maître ?
-- Je ne sais pas, il est ailleurs.

-- Chien, veille au logis. -- Pourquoi faire ?
La maison est vide à présent.
-- Enfant, qui pleures-tu ? -- Mon père.
-- Femme, qui pleures-tu ? -- L’absent.

-- Où s’en est-il allé ? -- Dans l’ombre.
-- Flots qui gémissez sur l’écueil,
D’où venez-vous ? -- Du bagne sombre.
-- Et qu’apportez-vous ? Un cercueil.

Victor Hugo - Les Châtiments (1er août 1853-Jersey)

L'Absence

"Le tango lent de ton sang dans mes veines
J'entends battre ta vie plus que la mienne
Quand la nuit rapproche ceux qui sont loin
Un matin prend ma place et je m'éteins.

Nulle envie nulle pensée pour personne
L'absence à  tout prix que l'on me pardonne
Quand on n'est même plus la moitié d'un
Comme un billet déchiré ne vaut rien
Les saisons ne sont plus que de passage
Les couleurs ont déserté mes images
Je reverrai tout quand tu seras là 
Je repeindrai tout quand tu reviendras
Je reverrai tout quand tu seras là 
Je repeindrai tout quand tu reviendras".

Jean-Jacques Goldman

L’absence est une violence. Le Destin se joue de nos sentiments, déposant à nos pieds des merveilles qu'il nous retire aussi prestement qu'il nous les a offertes.

La Foule

C'est bien la foule qui a empêché notre histoire.

Il semble inapproprié d'avoir classé cette page dans la catégorie "Littérature". Ce terme évoque un monde fictionnel, détaché de la réalité, basé sur des histoires créées de toute pièce. Or la littérature est un reflet de la réalité car les écrivains se dissimulent derrière leurs personnages pour parler d'eux-mêmes. Cela leur permet de mettre à nu leurs sentiments, leurs émotions les plus profonds, tout à la fois avec, et sans aucune pudeur. 

C'est ce que je viens de faire par leur biais.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×