Henri Salvador

 

 

 

Je l'adorais car il ne se prenait pas au sérieux et on a bien besoin de gens comme ça pour égayer notre triste monde. Quand il a disparu, c'est comme si avec lui et son éternelle insouciance disparaissait un pan de mon enfance.C'est ainsi, certains êtres sont des soleils qui sèment la joie et le bonheur autour d'eux.

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×