Madame de Pompadour

(Décembre 1721-Avril 1764)

Jeanne Poisson est née le 29 Décembre 1721 à Paris. Son père était conducteur dans le service des vivres. Un amant de sa mère, Charles Le Normant, lui fit épouser son neveu, Charles d'Etiolles, en 1741, dont elle eut une fille, Alexandrine, en 1744.

 Charles d'Etiolles

Ses contemporains la considèrent comme assez belle, d'une taille au-dessus de l'ordinaire, svelte,  élégante. Son visage était d'un ovale parfait, ses cheveux châtain clair. Ses yeux avaient un charme particulier, qu'ils devaient à l'incertitude de leur couleur. Elle avait le nez parfaitement bien formé, la bouche charmante, les dents très belles, un sourire délicieux, la plus belle peau du monde.

Portrait de Nattier

Sa beauté et son esprit la font connaître et elle devient l'hôtesse des salons cultivés et mondains de Paris. Le couple s'installe au château d'Etiolles, à côté de Sénart, où le roi Louis XV vient souvent chasser. C'est au cours d'une de ces chasses qu'il la remarque. En Février 1745, elle est invitée à un bal masqué royal. Elle devient la maîtresse du roi, qui l'installe au château de Versailles, dans un appartement juste au-dessus du sien, relié par un escalier secret.

Louis XV

En Juillet, il lui fait don du domaine de Pompadour, l'élevant ainsi au rang de marquise. Jeanne obtient de son mari une séparation légale. Le 14 Septembre 1745, elle est officiellement présentée à la cour. Les milieux dévots et aristocratiques concentrent leurs attaques sur elle, pècheresse et parvenue, puisqu'issue de la bourgeoisie et non de la noblesse. En 1748, elle acquiert le château de la Celle.

Portrait de Boucher

La reine et le dauphin pressent le roi de faire cesser cette relation adultérine notoire et finissent par le faire céder.

Marie Leszczynska

Après 1752, les relations entre le roi et Jeanne prennent un tour platonique, voire amical, mais elle ne quitte pas la cour pour autant. Elle fournit cependant au roi des jeunes femmes logées dans la maison du Parc des Cerfs. Certaines lui donneront des enfants.

En 1753, Louis XV achète l'hôtel d'Evreux (plus connu aujourd'hui sous le nom du Palais de l'Elysée!) et l'offre à son amie pour en faire sa résidence parisienne.

En 1754, sa fille Alexandrine contracte une péritonite aigüe et meurt à l'âge de neuf ans. La Pompadour, retenue à Versailles n'est pas présente. Elle ne se remettra jamais de ce drame.

Alexandrine

La Pompadour affectionnait les écrivains et les philosophes. Ils purent ainsi avoir la relative liberté de répandre des idées contestataires, en faisant l'éloge du système politique anglais, et en prônant une monarchie éclairée. Jeanne favorisa la publication des deux premiers volumes de l'Encyclopédie de Diderot et D'Alembert pourtant condamnée par le Parlement de Paris.

D'Alembert                       Diderot

Jeanne fut le mécène de nombreux artistes, qui peignirent son portrait. Elle se fait souvent représenter un livre à la main. C'est sous son impulsion que Louis XV qui fit construire le Petit Trianon dans le parc de Versailles. Cette demeure devait être sa future résidence, mais elle mourut avant qu'elle ne soit achevée et c'est Madame Du Barry , la nouvelle favorite du roi, qui s'y installa.

On raconte que La Pompadour avait l'habitude de consommer des tasses de chocolat en raison de sa faculté d' "échauffer les esprits et les passions".

Grande amatrice de champagne, Jeanne favorisa sa consommation à Versailles. La légende veut que la première coupe de champagne fut moulée sur son sein.

Jeanne meurt d'une congestion pulmonaire à l'âge de 42 ans à Versailles, ultime privilège, puisqu'il était interdit à un courtisan de mourir dans un lieu où résidait le roi.

Ce sujet est adapté de Wikipedia

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×