Fantômes

Ce qui suit est une histoire vraie.

Mon parrain avait acheté un château dans le Lot. Dans la conversation, il avait demandé en riant à l'ancienne propriétaire s'il n'était pas hanté. Ce à quoi elle répondit qu'il l'était mais que le fantôme n'était pas méchant!

Or il s'avère qu'il ne s'agissait pas d'une plaisanterie, car certains membres de ma famille ont passé la nuit au château, et à minuit, ils entendaient des chaînes et un souffle sur leur visage. Le chien, affolé, fuyait sans demander son reste. 

Cette histoire m'a été contée par plusieurs membres de ma famille. Je n'ai aucune raison de douter de leurs dires.

Je me souviens avoir été dans ce château quand j'étais petite. Mais c'était en plein jour et tout ce dont je me souviens, c'est des arbres fruitiers, des jardins, de la nature. Je me rappelle aussi les pièces immenses et si spacieuses.

Ce château ressemble à celui de mon parrain, sauf qu'il y avait des arbres fruitiers à la place de la pelouse, et un joli petit escalier qui menait à la porte d'entrée.

J'adore les demeures anciennes, car elles ont une âme. J'habite d'ailleurs une maison vieille de plusieurs siècles. J'aimerais bien savoir ce qui s'y est passé au fil du temps. Aujourd'hui, on se fiche des gens en les faisant vivre dans des maisons minuscules qu'ils paient à prix d'or.

Ma maison est vieille, mais les pièces sont grandes, on y respire. Je dois vous avouer que moi aussi, j'ai vu un fantôme, dans ma maison. Un soir, j'étais dans mon lit, et dans la pénombre j'ai vu un homme se diriger vers mon bureau, qui se trouve face au lit, à droite . Il ne portait pas de drap, bien sûr, il était comme vous et moi. Ca fait un drôle d'effet, ça s'est produit une seule fois et je n'ai pas vraiment envie que ça recommence.

Visiteur, si vous connaissez des histoires étranges, vous aussi, partagez-les avec nous!

Commentaires (1)

1. Garcia 31/01/2012

Un jour , j'étais dans ma chambre en train de lire un roman, quand soudain j'entendis quelqu'un m'appeler. Alors je suis sortie pour voir si ma marraine m'avais appelée, mais il n'y avait personne dans la maison. Quelques minutes plus tard, cette voix se remit à m'appeler et quand je suis sortie de ma chambre, au fond du couloir, je vis une femme m'appeler, Elle était à genoux, en train de pleurer. J'ai tellement eu peur que je suis partie en courant dans mon lit et je n'en suis pas sortie jusqu'au lendemain matin.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×