L'Escala (2)

Au cours d'une promenade, une mouette peu farouche s'est laissée approcher. J'avais beau avancer de plus en plus près, elle restait là. Elle sait bien qu'ici les gens sont pacifiques et ne lui feront aucun mal!

 

Arbre rose du paseo

Le paseo va du vieux village à Riells. Chaque année, il y a des innovations. Cette année, c'était la  piste cyclable. C'est aussi sur le paseo que se tient le marché du dimanche. Il faut avoir le courage d'y aller, car c'est à peine si on peut avancer tant il y a de monde!

 

Ma jardinerie préférée (la maison du patron)

J'adore le style ancien de cette maison!

Dans cette jardinerie, il y a des centaines de variétés de fleurs, de plantes, d'arbres et de plantes aromatiques. On a envie de tout acheter!

Le coin de la maison du patron

Il y a aussi un jardinier très honnête. Une petite anecdote: je n'arrêtais pas de m'arroser avec le tuyau d'arrosage, car l'embout  faisait refluer l'eau sur moi (non, c'est pas marrant!), alors j'ai pensé qu'il fallait le changer, logique!

Direction jardinerie, et le jardinier me dit qu'a priori, il n'y avait rien à changer. Il a pris le temps d'essayer mon embout sur son tuyau, et je suis repartie sans avoir à changer quoi que ce soit! Du jamais vu, n'est-ce pas? Je l'avais simplement mal fixé au tuyau.

Roses couvrant le mur de la maison du patron

En tout cas, je ne suis pas prête d'oublier cette histoire. Ceci dit, il faudra acheter un autre embout car par la suite, j'ai roulé dessus avec la voiture. Quelle andouille!

Arbre se trouvant à l'entrée de la jardinerie.

Autre anecdote: j'étais en train de photographier cet arbre étrange quand une anglaise m'apostrophe en anglais

(vous voyez d'ailleurs nos 2 ombres sur la photo),

et me dit:"vous n'allez pas photographier cet arbre tout de même, il est affreux!"

Encore une qui m'a prise pour une anglaise! C'est mon destin!.....

Nous avons parlé de choses et d'autres et nous avons échangé nos adresses. C'est une personne de plus qui est tombée à ce point sous le charme de L'Escala qu'elle a décidé d'y passer sa retraite.

C'est aussi mon téléphone portable qui ne veut plus marcher, et ce réparateur qui  le refait fonctionner sans vouloir un centime! Eh oui, les gens de là-bas sont vraiment bien. Ils ne sont pas individualistes. Ils vous aident quand vous avez des problèmes, ils trouvent ça naturel, et ça devrait l'être, n'est-ce pas?Je ne fais pas allusion au téléphone portable ou au tuyau d'arrosage, bien que ce soient des signes évidents de leur état d'esprit, mais à une mésaventure qui est arrivée à un de mes proches.

C'est pour toutes ces raisons qu'à mes yeux, L'Escala n'est pas qu'une simple escale (en fait "escala" signifie "échelle", et le terme est bien plus approprié, pensez donc au symbolisme de l'échelle....).

A L'Escala, je revois toutes les personnes qui me sont chères et que je connais depuis près de 40 ans, et à chaque fois, c'est la même joie. L'Escala est un endroit magique.

Bien sûr, il y a des personnes qui me sont tout aussi chères et qui vivent en France! 

Commentaires (2)

1. Vincent 12/03/2011

Voilà 30 ans, que je fréquente l'Escala, et je me suis reconnu dans certaines de vos phrases...
Lorsque je ne respire pas l'Escala de plusieurs mois, ses ruelles, ses pierres, ses "anchoves", c'est viscéral, et + fort que tout: je dois y retourner, malgré les 450 km qui nous séparent!
Bref, je suis Amoureux de ce village!
Au plaisir, peut-être à San Marti!

2. Kate 12/03/2011

Vincent,

vous traduisez exactement ce que j'éprouve. C'EST viscéral. Autrefois, quand on pouvait longer la plage en voiture, à chaque fois que je devais retourner en France, je pleurais, c'était un "arrachement". L'Escala est une partie de moi.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×