Burano

Encore et toujours des couleurs pour embellir la vie !

Avec Burano, une île du nord de la lagune de Venise, réputée pour ses canaux bordés de maisons vivement colorées.

Burano est composée de quatre îlots séparés par trois canaux.

Malgré ses 5000 habitants, Burano n'est qu'un simple bourg de Venise.

Histoire

Burano fut probablement habitée pour la première fois à l'époque romaine.

Son développement commença après la chute de l'Empire romain d'Occident, au VIème siècle, lorsqu'elle fut occupée par des personnes originaires d'Altinum (ancienne ville de Venise).

Le nom de l'île était à l'origine Boreana.

Doors and Windows (Carl Jackson)

Burano fut indépendante jusqu'en 1923, date à laquelle elle fut rattachée à Venise.

 À l'origine, les pêcheurs peignaient leur maison de différentes couleurs pour se repérer et reconnaître leur maison en cas de brume (dans cette région le brouillard est particulièrement dense, surtout en hiver).

 Aujourd'hui encore, les habitants ont l'obligation de repeindre leur maison une fois par an de cette même couleur.

Dentelle

L'importance de Burano s'accrut au XVIème siècle, lorsque des femmes de l'île commencèrent à fabriquer de la dentelle. Celle-ci fut exportée à travers l'Europe.

 La dentelle à l’aiguille fit son apparition vers le milieu du XVIème siècle. À l'époque, les femmes brodaient au coin du feu, lors des longues soirées d'hiver, tout en écoutant les récits des marins-pêcheurs qui revenaient de longs voyages en mer.

 La dentelle devint la spécialité de Burano et apporta prospérité à l'île. Les ouvrages très raffinés produits sur l'île rencontrèrent un succès croissant auprès des princes, nobles et riches bourgeois d’Europe.

Cet engouement était tel qu’il fut nécessaire de développer un enseignement de la dentelle afin de pouvoir produire à plus grande échelle.

L'île a produit les plus belles dentelles d'Europe. Au XVIIème siècle, le roi de France Louis XIV interdit leur importation et créa, pour tenter de les imiter, la manufacture royale des dentelles françaises. L'industrie de la dentelle commença à décliner au XVIIIème siècle.

Aujourd'hui quelques dentellières travaillent encore dans la grande tradition de Burano. Mais comme il faut trois ans pour réaliser une nappe, les pièces abordables viennent le plus souvent de Hong Kong ou de Chine.

École et musée de la dentelle

Fermée en 1972, puis rouverte entre 1981 et 1995, l’école n’assure plus de cours réguliers. En revanche, elle abrite un musée exposant des pièces d’une beauté et d’une valeur inestimables. Des nappes, des couvre-lits, des écharpes, des gants qui témoignent du savoir-faire des femmes de Burano.

Informations trouvées sur Wikipedia

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×