Mirande

Image : logo du festival de Country Music de Mirande

19 Juillet 2010

Voilà ! Le festival country de Mirande est déjà fini ! Six jours de musique, de danse, de convivialité, d’amitié, de rencontres, de retrouvailles, de joie, de délire, d’insouciance, de communion. Ce qui nous unit, c'est le fait qu'on partage la même passion. Six jours durant lesquels on se déconnecte de la réalité, où l'on ne se prend pas au sérieux, où l’on vit dans une bulle, loin des contingences.

Des petites mésaventures sans importance: le talon de mes plus vieilles santiags (mes préférées!) qui se défait une fois de plus (combien de fois l'ai-je recollé!) Heureusement, j'avais prévu une autre paire dans le coffre.

Fatiguée de danser en tiags, je portais parfois des ballerines. Voilà-t-y pas qu'en dansant, une des ballerines ose quitter mon pied et s'en va valdinguer à quelques mètres! Trop rigolo!

Des moments forts, comme la découverte de 2 jeunes danseurs exceptionnels, Adrien et Aurélien, qui ont ébloui toute l’assistance en dansant sur «My Love ».  Un moment de grâce, d’éternité.On était très nombreux à les
admirer, scotchés, dans un silence religieux.
C'était plus beau et plus fort que tout ce qu'on peut imaginer.
  A la fin, un des 2 jeunes a fondu en larmes. Ils avaient
dansé cette danse en hommage à un de leurs amis aujourd'hui disparu qui adorait cette danse.
L'autre jeune s'est mis à pleurer aussi et tout leur groupe est venu
les réconforter (embrassades collectives). C'était très fort, un moment inoubliable. Oui, l'Amour existe encore!

Merci à eux pour tant de générosité et pour la passion qu’ils éprouvent à danser. On a en effet pu les admirer tous les soirs sur le dance-floor. Et quelle humilité ! Quelle gentillesse!

Hier, ils étaient censés partir tôt dans la soirée, car ils venaient de loin, mais ils n'arrivaient pas à se décider: encore une danse, encore une autre, et encore et encore......

Jamais deux sans trois! Dernière mésaventure: évidemment, j'ai tout fait pour en savoir plus sur Adrien et Aurélien, qui m'ont donné leur carte où figuraient le nom de leur blog et leur adresse mail. Au moment de partir, je me rends compte que j'avais perdu cette précieuse carte, sans doute en retirant des bonbons de ma poche (ma gourmandise m'a perdue!) Une copine m'a heureusement transmis leurs coordonnées. Ainsi, je pourrai me délecter à loisir de les voir danser dans leurs vidéos.

Des moments forts sont aussi pour moi des moments qui peuvent paraître banals à d’autres : ce sont simplement la joie de danser, de revoir mes ami(e)s, ceux que je vois souvent dans l’année, comme ceux que je ne vois qu’épisodiquement. Ceux que je revois avec beaucoup d’émotion, juste à l’occasion du Festival, car ils viennent de l’autre bout de la France.

Le Country, ce n'est pas seulement de la danse, c'est un esprit familial, la tolérance, l'acceptation des différences.

Le moment émouvant de la clôture du  festival, où les bénévoles se retrouvent sur la scène, et où l’on se dit que ces six jours sont passés à toute allure, comme tous les moments heureux de la vie. C’est drôle, notre perception du temps n’est pas la même, selon ce que l’on vit. Les paroles du Président du Festival qui sonnent comme un glas : »le festival 2010 est terminé », et on est obligé de replonger dans le réel, ce n’était qu’une parenthèse, un moment de folie où tout était permis, où notre rêve d'Amour Universel se réalise pendant six jours. Tout le monde reprend ses occupations routinières, ainsi va la vie !

Toute cette aventure était-elle un rêve? Non, elle était et elle demeure bien réelle et si merveilleuse! C'était un rêve éveillé!

My Love, dansée par  Adry et Aurélien:

Commentaires (1)

1. Alain 03/08/2010

Hello ,

Content que tu aies aimé cette valse =)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×