Les Jeunes

On ne le dira jamais assez: le niveau baisse, baisse, baisse, et la jeunesse n'est plus ce qu'elle était.

 Pour preuve ces quatre témoignages désabusés:

"Notre jeunesse est mal élevée, elle se moque de l'autorité et n'a aucune espèce de respect pour les anciens. Nos enfants d'aujourd'hui ne se lèvent pas quand un vieillard entre dans une pièce, ils répondent à leurs parents et bavardent au lieu de travailler. Ils sont tout simplement mauvais."

"Je n'ai plus aucun espoir pour l'avenir de notre pays si la jeunesse d'aujourd'hui prend le commandement demain, parce que cette jeunesse est insupportable, sans retenue, simplement terrible."

"Notre monde a atteint un stade critique. Les enfants n'écoutent plus leurs parents. La fin du monde ne peut pas être loin."

"Cette jeunesse est pourrie depuis le fond du coeur. Les jeunes gens sont malfaisants et paresseux. Ils ne seront jamais comme la jeunesse d'autrefois. Ceux d'aujourd'hui ne seront pas capables de maintenir notre culture."

La 1ère citation est de Socrate (470-399 av. J-C). La seconde est de Hésiode (720 av. J-C). La troisième est celle d'un prêtre égyptien (2000 av. J-C) et la dernière, vieille de plus de 3000 ans, a été découverte sur une poterie d'argile dans les ruines de Babylone.

C'est assez ahurissant, n'est-ce pas ? Comme quoi, rien ne change, le fossé entre les générations a toujours existé, on a toujours l'impression que tout allait mieux avant. On a bien souvent tendance à idéaliser le passé, on oublie les mauvais moments, les difficultés que l'on a rencontrées. Lorsqu'un proche disparaît ou lors d'une rupture, on ne retient que les côtés positifs de la personne qu'on ne verra plus, on l'idéalise. On occulte tout ce qui était négatif.

 

 Quand les anciens parlent ainsi des jeunes, ils oublient qu'ils ont agi de la même façon à leur âge, ils oublient toutes les bêtises qu'ils ont faites, les divergences d'opinion qui les opposaient à leurs aînés. Et c'est normal, les choses évoluent, les goûts et les idées aussi. Les jeunes sont comme on les élève. Les seuls responsables de leur éducation et de leur attitude sont les adultes qui leur servent de modèles et de tuteurs.

Commentaires (1)

1. DELSART (site web) 09/08/2012

Certes, ces textes sont maintenant souvent utilisés contre les "anti-jeunes" mais peut-être faudrait-il rappeler que leurs auteurs font partie de civilisations qui ont disparu et que donc si nos jeunes deviennent pareil ... ! ! !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×