Tears in Heaven

(Larmes au Paradis)

Cette chanson a été écrite par Eric Clapton et Will Jennings. 

Elle parle de la douleur ressentie par Clapton après la mort de son fils Conor, âgé de quatre ans, tombé d'une fenêtre du 53è étage d'un appartement New Yorkais, le 20 mars 1991. Clapton, arrivé rapidement après l'accident, en est resté désemparé pendant des mois. C'est une des chansons de Clapton qui a eu le plus de succès en atteignant une deuxième place au Billboard Hot 100 le 28 mars 1992 et en restant 28 semaines dans le classement.

Cette chanson est forcément bouleversante, de par ce qu'a vécu Clapton et ce que nous vivons personnellement dans nos tristes vies.

C'est drôle, hier j'ai passé l'après-midi chez une amie qui a perdu son fils récemment et qui avait besoin d'en parler et de faire sortir ses émotions. En rentrant chez moi, j'ai mis la radio et j'ai entendu cette chanson. Il y a de drôles de coïncidences.....Mais c'est souvent ainsi dans ma vie.

Dans cettte chanson, le fils de Clapton se trouve au paradis, ils sont séparés par une porte, ce qui sous-entend que Clapton est en enfer. Il est obligé de continuer à vivre et à être fort car la vie ne lui laisse pas le choix.

Quand on perd un être cher, rien n'est plus jamais pareil. Une partie de soi s'est envolée. Dans des moments d'absence, parfois on sourit, on rit, mais ce sont des parenthèses, tout ça est factice. A l'intérieur, on est irrémédiablement incomplet, car aucun être ne peut remplacer celui que l'on a perdu.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×