Années 90

William Sheller

J'adore l'univers de cet artiste, plein de sensibilité

Un Homme Heureux

 

Richard Gotainer

J'adore sa loufoquerie, son humour, sa fantaisie, cette façon de ne pas se prendre au sérieux et ce son si spécial et innovant. Il a d'ailleurs fait pas mal de musiques de pubs.

Primitif

 

Natacha Atlas                

Mon amie la Rose

Je préfère cette version, plus exotique à la version originale de Françoise Hardy, assez vieillotte. En plus, Natacha est le sosie d'une de mes amies, alors...  

 

Goldman

J'aime sa discrétion, sa sobriété, sa maturité, son côté ténébreux

Quand tu danses (1997)

« toutes les peines contre une seule de nos minutes »…..

Sache que je (1997)

« il y a mourir dans je t’aime, il y a je ne vois plus que toi, mourir au monde à ses poèmes, il y a une question dans je t’aime qui demande m’aimes-tu toi »

Un texte tout en retenue qui se met à nu de façon détournée. Mourir car on renonce à tous les autres, voir le monde à travers le regard de l’autre, et donc s’oublier, oublier ses désirs, renoncer à sa liberté. Il ne va pas jusqu’au bout de la phrase, car il ne lui demande pas à elle si elle l’aime, il l’aime sans lui demander rien en retour, d’une façon altruiste. Une écriture elliptique qui dit davantage que certains mots.......

 

Elle attend (1996) 

Attendre sans rien faire ou agir ? Les choses peuvent-elles changer sans qu‘on agisse ? Oser affronter l'orage, la différence, aller vers les autres ou s'isoler. Prendre des risques ou se protéger...

Bizarrement, j'avais écrit un texte dans ce style, 15 ans avant lui.

Juste Après

A chaque fois c’est la même chose, je suis très émue quand j’écoute cette chanson et que je pense à tous ces anges qui donnent la vie ou qui sauvent des vies, dans la plus grande humilité, ces êtres dont le quotidien est héroïque. Les gestes quotidiens de la vie semblent si banals après ça !

 

Les Innocents

Colore

Cette mélodie est pleine de couleurs. La couleur, c'est la vie, et nous nous devons de la célébrer à chaque seconde. J'aime la phrase "la foule sort de mes veines", il est en osmose, en communion avec les autres, il rêve d'un amour universel, de fraternité et de paix. Le nom du groupe vient-il d'une certaine nostalgie de l'enfance et d'un paradis perdu ou bien s'agit-il d'auto-dérision? Sont-ils conscients que leur rêve d'harmonie est irréalisable?

L'autre Finistère

Décidément, j'adore le son de ces Celtes qui parlent de "nos belles différences". N'aimons-nous pas en effet les autres parce qu'ils sont différents de nous?

Céline Dion

L'amour existe encore (1991)

Magnifique chanson....

Ziggy (1991)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×