Sophie Anderson

Au hasard de mes voyages sur le net, je suis tombée en extase sur ce bijou. Il y a des moments magiques comme ça, bénis des Dieux.

Take the Fair Face of a Woman

Cette oeuvre est de Sophie Anderson. Elle dépeint une enfant-fleur. N'est-elle pas en effet butinée par des papillons? Son regard suggère des tas de choses. Il est en effet à la fois candide et empreint de gravité, de maturité et de mystère. Ce regard évoque la méfiance. Méfiance à l'égard du monde qui l'entoure, monde qui peut potentiellement lui nuire. Cette enfant semble à la fois forte et fragile. Tous ses secrets sont peut-être dissimulés dans son aumonière. Une chose est sûre: elle sait des choses que nous ignorons. Elle n'est d'ailleurs que de passage, elle s'apprête à s'envoler vers des mondes magiques et inconnus.

The Turtle Dove (la tourterelle)

J'aime l'infinie douceur de ce portrait, la façon dont la petite fille protège farouchement la tourterelle, avec des gestes maternels.

The Time of the Lilacs (le temps du lilas)

Ici encore, la petite fille fait corps avec la nature. Normal. Elle aura un jour le pouvoir de donner la vie. Tout comme la nature, elle porte en elle les germes de la régénération perpétuelle.

Young Girl Fixing her Hair (jeune fille se coiffant)

Une jeune fille passe la main dans ses cheveux. Son sourire malicieux et son regard effronté signifient qu'elle est pleinement consciente de son pouvoir de séduction. L'observateur n'a d'autre choix que de succomber à la fraîcheur de sa jeunesse, à son délicat teint de nacre et à son abondante et voluptueuse chevelure rousse.

http://c300221.r21.cf1.rackcdn.com/peek-a-boo-sophie-gengembre-anderson-wikigalleryorg-the-largest-gallery-in-the-world-1365027350_b.jpg

Peek-a-boo = Coucou !!!!

http://www.oilpaintingdecor.com/upimages/Other%20Artists/England%20Painters/Sophie%20Anderson/Far%20away%20by%20Sophie%20Anderson.jpg

Far away (au loin)

Love in a Mist (amour dans la brume)

Cette jeune fille, perdue dans ses pensées, est immatérielle, ses vêtements sont vaporeux. N'est-elle qu'une illusion, un mirage? Ce qui est sûr, c'est qu'elle est d'ailleurs, tout comme ses soeurs andersoniennes.

Birdsong (chant d'oiseau)

J'aime l'infinie quiétude qui se dégage de cette toile. Le temps s'arrête pour qu'on savoure le moment présent.

An Autumn Princess (princesse d'automne)

Parmi tous les pouvoirs qu'elle possède la femme est investie de celui de la sempiternelle mutation des saisons.

A  New Friend (un nouvel ami)

Awake (réveil)

No Walk Today (pas de promenade, aujourd'hui)

Ce petit garçon a l'air contrarié. A-t-il été puni ou bien le temps ne permet pas une promenade? Il a plutôt dû être puni ! Le pauvre ! Comment avoir le coeur de résister à sa petite bouille angélique?

Wait for me (attends-moi)

Windfalls (fruits tombés de l'arbre)

Sophie Anderson est née en 1823 à Paris et est morte en 1903 en Angleterre. Elle a peint de nombreux portraits réalistes. Elle aimait dessiner les enfants, et incrustait souvent dans ses œuvres de petits animaux tels  que des chatons, des oiseaux ou des papillons. Elle était  la fille d’un architecte parisien (Charles A.C. Gengembre) et d'une mère née en Angleterre. Elle étudia l’art du portrait à Paris. Lors de la révolution de 1848 elle émigra aux Etats-Unis, où elle épousa un artiste britannique, Walter Anderson. En 1854, elle partit exposer ses œuvres en Angleterre à la Royal Academy pendant un an. Son travail a été classé dans le mouvement Préraphaélite.

Commentaires (2)

1. Jean-PaulBicheyre 04/02/2013

Magnifique découverte.
Kate's Corner devrait plus souvent surfer sur la toile pour en trouver d'autres aussi belles et émouvantes.

2. katescorner (site web) 04/02/2013

Merci Jean-Paul!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×