Gauguin

Trois Tahitiens

Je débute cette page sur Gauguin avec mon tableau préféré. J'adore le calme qui émane de cette peinture, en particulier. On dirait que le temps s'arrête, se fige, pour nous faire apprécier un pur moment de plénitude.

Paul Gauguin (né le 7 juin 1848 à Paris- mort le 8 mai 1903, à Atuona, iles Marquises) est un peintre postimpressionniste. Il est considéré comme l'un des peintres français majeurs du XIXème siècle.

Gauguin s'est engagé dans la marine, a participé à la guerre de 1870, puis a été agent de change. Il est alors marié à une danoise, Mette-Sophie Gad, dont il a cinq enfants. Il vit à Paris.

Pommes et Coupes

 En 1874, il fait la connaissance du peintre Camille Pissarro et voit la première exposition du courant impressionniste. Il devient amateur d'art et s'essaie à la peinture. En 1882, il abandonne son emploi de courtier en bourse. Il s'établit à Rouen, où il réalise près de 40 tableaux (vues de la ville et de ses alentours). Il laisse sa femme et ses enfants au Danemark, car il n'a pas les moyens d'assurer leur subsistance.

Deux Tahitiennes

En 1886, Gauguin effectue son premier séjour à Pont-Aven, en Bretagne, où il rencontre Emile Bernard, le tenant du cloisonnisme. De retour à Paris, il rencontre pour la première fois Vincent Van Gogh.

En 1887, il s'embarque avec le peintre Charles Laval pour le Panama où ils vont travailler au percement du canal. Les conditions de vie sont particulièrement difficiles et ils décident de partir pour la Martinique, que Gauguin avait découverte alors qu'il était marin. Il y aura une fille naturelle. Il vivra dans des conditions précaires et rentrera en métropole fin 1887.

Nature morte aux tournesols

 En 1888, il vivra avec Vincent Van Gogh à Arles. Les deux amis sont très sensibles et connaissent des moments de dépression. Leur cohabitation tourne mal et se termine sur le fameux épisode de l'oreille coupée de Van Gogh.

En 1891, il s'embarque pour la Polynésie et s'installe à Tahiti. Il souhaite fuir la civilisation occidentale et tout ce qui est artificiel et conventionnel.