Maisons Hors Du Commun

J‘adore tout ce qui est original, tout ce qui sort de l’ordinaire, en architecture aussi.

Certains architectes ont à coeur d'embellir, d'égayer le paysage urbain en le colorant ou en dotant leurs édifices de formes étranges, extravagantes.

Voici quelques créations pour le moins atypiques, parfois bizarres.

 The Bottle Chapel- Airlie Gardens, Wilmington, Caroline du Nord

 La Bottle Chapel Minnie Evans a été érigée par Virginia Wright - Frierson en 2004.  Des bouteilles de verre ont été réutilisées pour faire office de matériaux de construction. Ce concept anti-gaspi et respectueux de l'environnement devrait être développé davantage.

Waldspirale (Darmstadt, Allemagne)
Avec des inspirations à la Gaudi, Friedensreich Hundertwasser, célèbre peintre et architecte autrichien, a construit des bâtiments très colorés qui puisent leurs formes dans le végétal. Waldspirale, le nom de cette résidence de 105 appartements, signifie d'ailleurs La Forêt en spirale. Le bâtiment, surplombé de jardins, s'enroule comme une coquille d'escargot autour d'un jardin amenée où s'écoule un petit ruisseau.

 Hundertwasser (1928-2000)- La Citadelle Verte (Magdebourg-Allemagne)

L'architecte décrivait cet ensemble comme une « oasis pour l'humanité et pour la nature dans une mer d'immeubles rationnels. »

Ce complexe architectural est doté de 55 appartements, de bureaux, d'un hôtel, d'un jardin d'enfants, de boutiques et d'un café viennois. Il comporte aussi une toiture  ornée de végétation luxuriante où la nature reprend ses droits : un style en harmonie avec la nature recherché par Hundertwasser, fervent écologiste.

Tout ce complexe n’est qu’originalité et excentricité, fidèle au style Hundertwasser : des murs ondulés, des angles arrondis, des fenêtres inégales, une façade ornée de fenêtres tordues surlignées de bleu ou violet. Des tours coiffées d'imposantes boules dorées comme des bougies posées sur un gros gâteau rose bonbon. Aux étages, aucun des appartements ne se ressemble. Chaque porte a sa couleur et sa poignée.

La Citadelle verte comporte deux cours intérieures. Dans la plus grande on trouve une fontaine. A aucun endroit on ne trouve deux fenêtres identiques. Le bâtiment héberge de nombreux arbres, plantés à même le toit ou fixés aux murs extérieurs des habitations. Ces arbres-locataires, un concept cher à l'architecte, se trouvent sous la protection des locataires qui les entretiennent. Dans certains appartements, les locataires doivent vivre avec un arbre planté dans leur séjour, débordant de leur fenêtre.

Kawakawa  (Nouvelle-Zélande)

Hundertwasser est tombé amoureux de cet endroit où il avait sa seconde maison.

En 1998, la Communauté de Kawakawa  cherchait à améliorer l'état de ses installations sanitaires. Pour Hundertwasser, un WC est important parce que c'est un lieu de méditation au même titre qu'une église. " La similitude n'est pas si farfelue " dit-il. L'artiste a donc supervisé la construction des toilettes. Il était en fait plus impliqué dans cette construction que dans celle de la Maison Hundertwasser de Vienne.

Il a réutilisé des briques  provenant d'un ancien bâtiment de la Banque de la Nouvelle-Zélande. Le produit fini est une oeuvre d'art, depuis le toit d'herbe, les boules d'or, les carreaux de céramique , les bouteilles vitraux, les mosaïques, les ouvrages en cuivre, le revêtement de sol pavé, les sculptures et l'arbre vivant intégré dans la structure. Le canton Kawakawa a connu un essor à travers le monde, attirant des milliers de touristes. Ce bâtiment est le dernier grand projet entrepris par le célèbre artiste et designer. Hundertwasser est enterré en Nouvelle-Zélande. Son art était incroyablement inventif.

 Crooked House (la maison courbée-Sopot, Pologne)
Construite en 2003,  l'architecture de cette maison est basée sur les travaux de Jan Marcin Szancer, artiste polonais ayant illustré de nombreux livres pour enfants, et de Per Dahlberg, peintre suédois résidant dans la ville de Sopot. Au rez-de-chaussée, se trouvent des magasins et à l’étage des bureaux. La maison est connue localement sous le nom de "Krzywy Domek".

Isabella's Little Pink House - (petite maison rose),Orlando

Maison qui pourrait sortir d'un conte de fées !

Cob house (maison en torchis)

Kansas library (La bibliothèque publique de Kansas City, Missouri)
Dernier-né du projet architectural visant à revitaliser le centre-ville de Kansas-City, ce bâtiment a été conçu en concertation avec les habitants, à qui l'on a demandé d'effectuer une sélection des ouvrages qui d'après eux représenteraient le mieux leur ville. Des reproductions de leurs reliures ont ensuite été utilisées pour construire la façade du bâtiment, tentant d'en faire un lieu unique qui inciterait les gens à y entrer.

http://www.collater.al/wp-content/uploads/2016/02/Happy-Rizzi-House-La-stravagante-casa-di-Brunswick-Collater.al-7.jpg

Happy  Rizzi House- Konrad Kloster (Allemagne)

L'idée de la Rizzihaus a été proposée lors d'une conversation entre l'artiste James Rizzi et le propriétaire de la galerie Olaf Jäschke. L'architecte Konrad Kloster a collaboré au projet. Rizzi (1950-2011), est un remarquable artiste de pop art  américain célèbre pour son art  en 3D. Rizzi était adoré en Allemagne en tant qu'idole du pop art. Son art peut être pris très au sérieux tout en étant délicieusement absurde en même temps. La Maison Rizzi a d'abord été décriée et méprisée par beaucoup car jugée infantile. Les gens pensaient que l'architecture  porterait le discrédit sur la ville de Brunswick . J'aime bien cette explosion de couleurs et ce style naïf qui ensoleillent le trop classique décor urbain.

Une maison en forme de théière à Zillah aux Etats-Unis

Une maison en forme de théière, Zillah, (Wisconsin, USA)

 Construite en 1922, après le scandale du Teapot Dome - affaire dans laquelle un secrétaire de l'intérieur américain avait reçu des pots de vins par des compagnies pétrolières qui souhaitaient exploiter des champs de pétrole appartenant au gouvernement - la maison a été déplacée à plusieurs reprises depuis sa construction par l'architecte Jack Ainsworth.

La maison fraise à Tokyo au Japon

Maison fraise, Tokyo, (Japon)

Cette maison en forme de fraise géante n’est pas habitée. C’est un magasin où l’on peut trouver toutes sortes de produits dérivés et goodies Hello Kitty:  vêtements, biscuits, boîtes à bento, peluches, sacs. Dans ce magasin, la couleur rose est omniprésente.

Gloire à ces architectes novateurs et inspirés qui embellissent le quotidien de leurs semblables qui sans eux serait si terne !

http://www.routard.com/images_contenu/communaute/Photos/publi/028/pt27494.jpg

Maison décorée, Zalipie, (Pologne)

La décoration est une tradition vieille de plusieurs siècles dans ce village isolé du sud-est de la Pologne. L’origine de cette coutume n’est pas clairement définie, mais la légende locale évoque la volonté de masquer les taches de suie créées par la fumée des poêles. Si dans les cuisines modernes les tâches ont disparu, la tradition de décorer les murs et plafonds avec des motifs peints, des motifs qui se sont complexifiés au fur et à mesure des générations, s'est maintenue. Les femmes du village peignent les murs intérieurs et extérieurs de leurs maisons, plafonds et même toits avec des tonnes de couleurs. A l’époque, les pinceaux étaient des queues de vaches et les pigments utilisés étaient organiques, obligeant les dames à refaire les décorations une fois par an quand le travail à la ferme était plus léger.

Visitez cette page où j'ai trouvé ces informations. Vous y verrez d'autres magnifiques images de ce village décoré.

   https://www.lonelyplanet.com/travel-blog/tip-article/wordpress_uploads/2014/12/Hobbit-House.jpg

Hobbit House,  Rotorua, (Nouvelle Zélande)

https://talesfromcarmel.files.wordpress.com/2011/03/carmel-2009-041hansel.jpg

Hansel Doll House (maison de poupée), Carmel-by-the-sea, Californie

Carmel by the sea (sur mer) possède une architecture enchanteresse, notamment grâce à l'architecte Hugh Comstock, qui a créé des cottages de contes de fées. Tout commença en 1925, "à cause de" son épouse Mayotta qui confectionnait et vendait des poupées de chiffon qu'elle appelait "Otsy-Totsy". Mais un jour, leur maison devint trop petite pour loger toutes les poupées. Alors Mayotta demanda à son mari de lui construire une maison pour y exposer et vendre ses poupées, et donc il bâtit Hansel. Par la suite, Hugh Comstock créa de nombreux autres cottages de contes de fées.

Les informations ci-dessus ont été trouvées sur ce site et traduites de l'anglais. Je vous incite vivement à cliquer sur ce lien si comme moi vous aimez rêver....

the winckler at night

The Winckler Cottage, Vancouver Island, Canada

Certains adultes choisissent de garder vivant dans leur coeur le charme des contes de fées. Perché sur un terrain en pente et entouré d'une végétation abondante, est un refuge fantasmagorique qui semble vraiment venir d'un conte de fées. Ce cottage a été créé par Tim Lindberg et Daniel Huscroft, deux artistes folk rock, constructeurs de maisons naturelles dont le principal désir est d'apporter une touche de féérie dans la vie des gens.

Le cottage a été construit avec le sapin local, tronçonné et coupé avec une scierie portative. Presque toutes les parties de la maison ont été entièrement réalisées à la main, comme les murs crépis de stuc.

Le toit fait de bardeaux de cèdre, e
st probablement la partie la plus spectaculaire de la maison. J'aime ses lignes sinueuses et asymétriques.
informations trouvées sur cette page et traduites de l'anglais.
 
Et pour finir, une dernière maison de conte de fées, au Brésil:
 
http://www.letribunaldunet.fr/wp-content/uploads/2013/09/brazil.jpg
 
Casa dos Duendes, Campos do Jordão, São Paulo, Brésil
 
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×