La Cathédrale Saint-Basile

Voici la magnifique cathédrale de l'Intercession-de-la-Vierge , appelée également cathédrale Basile-le-Bienheureux ou Saint-Basile.

Elle se trouve sur la place Rouge, à Moscou. Elle est l'un des chefs-d'oeuvre de l'architecture moscovite. C'est Ivan IV (le Terrible !) qui ordonna sa construction, afin de célébrer la prise de Kazan et de commémorer sa victoire sur les Tatars. La cathédrale est ornée de 9 coupoles principales, chacune se distinguant des autres par une forme et des couleurs distinctes. Le bâtiment est construit en brique rouge apparente. Les 8 chapelles annexes symbolisent 8 batailles lors de la prise de Kazan. 

  La cathédrale fut érigée en 1555 par les architectes Postnik Yakovlev et Jacques Baram, qui construisirent l'église à leur guise, selon leur propre conception de la symétrie. L'édifice connut de nombreux remaniements durant 125 ans. Les paliers furent surmontés de toits pointus, les bulbes ornés de motifs saillants.

http://s4.e-monsite.com/2011/07/14/11/resize_550_550//MoscouiconesBasile.jpg

En 1469 naquit un certain Basile, un fol-en-Christ, qui dès l'âge de 16 ans décida de vivre nu et d'aumônes. En 1588, on adjoignit une chapelle latérale qui abrite sa tombe et où venaient prier tous ceux qui sollicitaient sa protection.

C'est en 1680 que l'église fut peinte et couverte de décors de fer et de tuiles tels que nous les voyons aujourd'hui.

En 1918, le doyen de l'église fut fusillé, les biens confisqués, toutes les cloches refondues et l'Eglise fermée.

Les offices religieux ne reprirent qu'en 1991.

Aujourd'hui, l'église est devenue un musée, mais un office religieux y est célébré chaque année, le 1er octobre en souvenir de la prise de Kazan par Ivan le Terrible.

Adapté de Wikipedia

On peut s'interroger au sujet de la motivation  qui a poussé Ivan le Terrible à faire bâtir cette somptueuse cathédrale pour célébrer sa victoire. N'est-il pas étrange d'associer Dieu  à la violence et à la guerre ? L'approuve-t-Il ? La prône-t-Il ? Préfère-t-Il un peuple à un autre ? Un être personnifiant le Bien peut-il se réjouir du malheur des êtres qu'Il a créés ? Ivan le Terrible était très croyant et superstitieux. Lors des incendies de Moscou, en 1547, il se crut abandonné de Dieu. Il est donc logique qu'il attribue sa victoire sur les Tatars à l'intervention divine. D'autant plus que dans ce cas précis, Ivan IV ne fit que défendre son pays contre les incursions dévastatrices de ce peuple.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×