Bonne Fête Papa

Résultats de recherche d'images pour « anne roumanoff »

À l’oc­ca­sion de la fête des pères, Anne Rouma­noff a publié une boule­ver­sante décla­ra­tion d’amour à son papa, souf­frant de la mala­die d’Al­zhei­mer.

 Par l’in­ter­mé­diaire de sa page Face­book, elle a pris la plume pour écrire une boule­ver­sante décla­ra­tion d’amour à son papa. L’oc­ca­sion de reve­nir sur les évène­ments majeurs qui ont jalonné ses 49 dernières années et auxquels son père répon­dait toujours présent.

De la petite enfance à son mariage avec Philippe Vaillant en passant par sa crise d’ado­les­cence, Anne Rouma­noff égraine ces flash­backs avec une tendresse bien loin du cynisme de certains de ses sketches. Dans ce texte de quelques lignes, nous décou­vrons que son papa, de « presque 80 ans », souffre aujourd’­hui de la mala­die d’Al­zheimer.

Anthony Martin

Le 22 juin 2015

BONNE FÊTE PAPA


J'ai trois ans et je tiens la main de mon papa . Il est fort, il est solide. C'est mon héros, avec lui je ne crains rien. Il me pousse sur la balançoire du jardin d'acclimatation. J'ai des couettes. Je crie "encore! encore! ". Il proteste en riant et il me pousse encore et encore . Le soir pour m'endormir, il me raconte l'histoire d' "une petite fille qui s'appelle Lili"." Elle est où la petite fille?" Je demande. "Dans ma tête" il répond et j'imagine qu'une enfant miniature habite dans sa tête.
J'ai 13 ans, je suis révoltée contre la terre entière et contre lui en particulier. On se dispute, je quitte la table, je claque la porte en hurlant: "Je ne suis pas une ado, j'ai 13 ans, je suis une adulte, ok? "
J'ai 30 ans, c'est mon mariage, je rentre dans l'église à son bras . Il a mis son plus beau costume et un noeud papillon qui le fait ressembler à un maître d'hôtel. Il ne me le dit pas mais je sais bien qu'il pense qu'aucun garçon n'est assez bien pour moi.
Il a presque 80 ans, ses cheveux sont tout blancs, ses petit-enfants l'appellent papou. Il me regarde d'un air absent. C'est toujours la question que les gens posent" D'accord, ton père a Alzheimer mais il te reconnaît ou pas ? ".
Je prends sa main, je la serre. Il n'est plus ce qu'il a été mais il est là, bien vivant. Il me sourit et je retrouve l'étincelle de malice dans ses yeux.


Bonne Fête des pères, papa.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×